Formations Kyusho & Tuité Jitsu.

Le cursus de formation est calqué avec ce qui est enseigné aux Etats Unis, au siège de la D.K.I.

Longuement réfléchi, sa progression cohérente est articulée sur dix modules, progression se voulant rationnelle et adaptée à un public venant d’horizons martiaux différents. Ce cursus correspond aux grades de 1er, 2ème et 3ème dan DKI.

formation images reduite

Outre un contenu théorique conséquent, ce parcours met l’accent sur les applications pratiques du K.J. : nombreuses applications en self-défense illustrant les principes théoriques du K.J., travail debout et au sol, utilisation en frappe mais aussi en clés et en projections.

Plan de formation DKI pour le site

 


Le premier grade correspond aux acquisitions de base. Il s’adresse à des artistes martiaux de diverses disciplines, d’un niveau de pratique minimum.

Les premiers modules (1,2,3,4) peuvent etre suivis par des ceintures de couleurs, mais ils ne pourront pas se présenter au passage de grade du 1er dan tant qu'ils n'auront pas obtenu celui-ci dans leur discipline respective.

Les 1er Dan (ou équivalent) de n'importe quel art martial que ce soit, peuvent suivre la formation dans son intégralité et se présenter aux passages de grade.
Ce cursus est étalé sur une saison sportive. (sept/juin)
Chaque formation propose un niveau progressif d’apprentissage accompagné d’un plan de travail assidu au Dojo.
À l’issue de cette première année de formation, ceux qui le désirent, peuvent passer un examen de grade. Cet examen évalue les compétences acquises et donne la possibilité de poursuivre le cursus de formation.

Le deuxième grade (3 modules) correspond à de nouvelles acquisitions plus élaborées qui permettent de développer un travail personnel au dojo.
Outre un travail assidu au dojo, il est demandé une certaine recherche personnelle dans sa spécialité, qui sera évaluée lors du passage de grade. Ce niveau est nécessaire pour les candidats voulant suivre une formation au module spécifique du D.I.F de la F.F.S.T. 


Le troisième grade correspond à trois ans de pratique après le deuxième grade D.K.I. (sauf dérogation) Ainsi, dans cette progression, un budoka assidu peut se présenter à l’examen du troisième grade D.K.I, au bout de 6 ans de travail effectif. (voir clauses particulières ci-dessous).

Le quatrième grade correspond à quatre ans de pratique après le troisième grade D.K.I. (sauf dérogation) Il devra étre présenté devant les hauts gradés de la D.K.I aux Etats Unis. (voir clauses particulières ci-dessous).

Clauses particulières.
Sachant qu’un 5ème Dan dans un art martial, progressera plus rapidement qu’un 1er Dan, du fait de ses connaissances techniques et de son expérience personnelle plus abouties, ces délais peuvent être réduits, pour tout haut gradé d’un art martial quel qu’il soit. Cette décision appartient au directeur technique de l’organisation, en accord avec son président.

Passages de grades.
En fin de saison, par la commission des grades Kyusho France, sont organisés en régions, des examens de grade D.K.I, validés par la "Dillman Karaté International" (USA).
Ces grades, bien que représentatifs de l’évolution effective d’un Budoka, ne sont pas reconnus actuellement par les instances nationales officielles françaises (FFJDA, FFKDA… etc.). Ils constituent donc, un degré de compétences interne à la D.K.I et à Kyusho France.

Aller au haut
JSN Boot template designed by JoomlaShine.com